Société

Covid-19 : des institutions et espaces publics désinfectés pour empêcher la propagation de la pandémie à Bukavu

Les services de riposte contre la pandémie de coronavirus procèdent depuis lundi 1er juin dernier, à Bukavu capitale du Sud-Kivu, à la désinfection des institutions publiques, des centres hospitaliers et des marchés publics.

C’est dans le but de stopper la propagation de la pandémie de coronavirus dans la province du Sud-Kivu.

Selon le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha, ces endroits sont considérés comme des lieux stratégiques, fréquentés par les cas confirmés de Bukavu.

« Il s’agit notamment de la division provinciale de la santé,  des cliniques Saint Luc et Saint Vincent, le marché de Nyawera, ça c’est pour lundi et mardi, nous venons de désinfecter l’hôpital général de Panzi, la Banque centrale du Congo, nous avons également désinfecté certaines maisons d’où sont venus les cas confirmés », a rapporté à la presse, Cosmos Bishisha.

Il signale que l’opération va s’étendre sur d’autres espaces, notamment les marchés de Nguba et Feu Rouge.

Cette opération se déroule pendant que la ville de Bukavu ne cesse d’enregistrer des nouveaux cas de coronavirus.

Jusqu’au 1er juin dernier, l’entité a déjà enregistré 41 cas confirmés dont plus 400 contacts. La plupart de patients viennent d’Ibanda.

Cette commune considérée comme l’épicentre de la pandémie à Covid-19 au Sud-Kivu est soumise, depuis lundi, à un confinement total pour lutter contre la propagation de cette pandémie.

Bas du formulaire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer