Société

Covid-19 : le prix Nobel Mukwege plaide pour un approvisionnement urgent en tests au Sud-Kivu

Le prix Nobel de la paix congolais Denis Mukwege plaide pour un approvisionnement en urgence des tests de coronavirus dans la province du Sud-Kivu.

C’était Samedi 9 Mai au cours d’une conférence de presse conjointe avec le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje KASI.

Dénis MUKWEGE préside la commission santé de la riposte contre cette épidémie dans la province du Sud-Kivu.

« Nous demandons d’une manière solennelle un approvisionnement en urgence de ces tests avant le déclenchement de la courbe exponentielle épidémique », a indiqué le Dénis Mukwege.

« Ceci évitera de nombreux décès, une augmentation de la précarité de la population, une explosion des troubles sociaux et l’exacerbation de l’insécurité », a fait savoir Mukwege.

Les autorités sanitaires congolaises ont projeté la période exponentielle de l’épidémie du Covid-19 en RDC pendant les deux premières semaines du mois de mai.

Jusqu’à présent, “nous avons contenu la pandémie de coronavirus dans notre province” mais “il serait imprudent (…) de tomber dans un triomphalisme aveugle. La menace est présente et notre province reste vulnérable”, a ajouté le Dr Mukwege.

Prix Nobel de la paix 2018, Denis Mukwege a salué “l’implication de tous dans cette lutte contre le coronavirus dans la province du Sud-Kivu qui “ne compte aucun cas confirmé de coronavirus” actuellement. “Nous sommes fiers de vous, fiers de votre courage et de votre humanité”, a-t-il dit, à l’adresse de la population de cette région troublée de l’Est congolais.

“Ne baissons pas la garde, restons vigilants”, a-t-il insisté.

Depuis l’apparition du premier cas de Covi-19 le 10 mars en RDC, le pays a enregistré 937 cas confirmés avec 39 décès et 130 personnes guéries, d’après le dernier bilan officiel publié samedi. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer