Société

Kabare : des cas de choléra en baisse au site minier de Luhihi et ses environs

Luhihi, choléra, mine, baisse, cas, hygiènes

Les cas de choléra sont en baisse dans le groupement de Luhihi qui connait pour le moment un afflux des gens après la découverte de l’or dans cette partie du territoire de Kabare.

Depuis le début de cette semaine, Luhihi enregistre rarement un cas par jour voire même zéro cas après deux jours.

L’information est confirmée par des activistes de droits humains et des sources hospitalières sur place.

Plus de cinquante cas dont quatre décès de choléra ont été rapporté à Luhihi par différentes sources.

L’implication des différents acteurs intervenants dans le domaine sanitaire est la base de la maitrise de cette maladie à en croire un activiste de droits humains, Pascal KAZAMBA que Gorilla FM a abordé sur place à Luhihi.

« De 21 cas, nous enregistrons actuellement 1 cas, 2 cas, même un jour sans cas ou deux jours voire même après deux jours », a indiqué un agent de santé abordé par une équipe de Gorilla FM au centre commercial de Luhihi.

« L’équipe de riposte d’alerte contre le choléra, une délégation des officiels et des agents sanitaires venues de Bukavu est arrivé ici à Luhihi pour s’enquérir de la situation, localement, des jeunes avec mégaphones sensibilisent la population au respect des normes d’hygiènes », a-t-il fait savoir.

Une dizaine des cas de choléra sont rapportés dans le site minier de Luhihi, dans le territoire de Kabare depuis lundi 21 septembre, avait révélé le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha.

Cosmos Bishisha était d’avis que l’insalubrité, le manque d’eau et d’hygiène étaient à la base de la contamination dans ce carré minier.

Dans une correspondance adressé au ministre de la santé, l’élu de Kabare Cubaka KARHATWE avait demandé à la population se trouvant dans ce site minier et celle environnante, à observer les mesures d’hygiène notamment le lavage régulier des mains au savon ou à la cendre, l’utilisation des latrines propres et la consommation d’eau potable.

Situé au bord du Lac Kivu non loin de l’aéroport de Bukavu, le site minier de Luhihi héberge environ trois mille creuseurs artisanaux, qui sont permanents à la recherche de l’or.

Rappelons qu’au mois de Septembre le député provincial Cubaka KARHATWE a alerté sur la situation sanitaire dans ce carré minier.

Lire aussi :Kabare : 50 cas de choléra dont 5 décès enregistrés au carré minier de Luhihi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer