Société

Kalehe : Après Bitale, les habitants de Kalonge s’approprient de Gorilla FM

Pnkb, Gorilla fm, Kalonge

Les habitants de Kalonge dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu s’approprient de Gorilla FM comme leur outil de communication et d’expression.

Différentes couches de cette population l’ont déclaré Mercredi 21 Juillet à l’issu d’une séance de sensibilisation organisé par Gorilla FM dans cette partie du partie de Kalehe.

L’activité avait pour objectif d’expliquer aux habitants de Kalonge la mission de  Gorilla FM pour bonne appropriation communautaire.

« L’une de grande mission de cette radio qui émet de Tshivanga est celle de concilier les intérêts des riverains du Parc de Kahuzi-Biega avec la sauvegarde de la diversité biologique de ce site du patrimoine mondial », a convié Ricky OMBENI, journaliste à Gorilla FM qui faisait partie de la délégation.

Séance tenante, les participants ont proposé quelques sujets d’émissions qui vont enrichir la grilles des programmes de leur communautaire et environnementale.  

« Nous sommes ravis que Gorilla FM est pensé à Kalonge, nous sommes un milieu très enclavé derrière le parc de Kahuzi-Biega, nous voulons participer activement dans les programmes de cette radio, c’est notre outils qui va faire entendre nos voix », Justin MUSHI, président de la société civile de Kalonge

La visite d’un potentiel radio club à Kalonge sur demande d’une association locale de développement nommé EVAC a clôturé la journée.

« Juste après votre départ, nous allons ouvrir un bureau devant servir de courroie de transmission entre la radio et les habitants de Kalonge », Déo RWAGAZA coordonnateur de l’association EVAC  

La rencontre de Kalonge intervient presque deux semaines après celle de Bitale d’où fonctionne même un radio club Gorilla FM.

Cette radio vise aussi à sensibiliser la population au respect du parc et à l’amélioration des conditions de vie des pygmées.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer