Société

Mwenga : Douze à treize personnes tuées lors de la dernière attaque des miliciens à Kipupu

On en sait un plus sur le bilan de la dernière incursion d’une coalition des groupes armés Ngumino et Twirwaneho au village Kipupu secteur d’Itombwe dans le territoire de Mwenga jeudi 16 Juillet.

Ce bilan varie entre 12 et 14 personnes tuées selon diverses sources contactées le week-end par Gorilla FM.

La société civile axe Sud du Sud-Kivu parle de 12 morts et plusieurs maisons incendiées dans cette attaque survenue dans le village Kipupu, chef-lieu d’Itombwe dans le territoire de Mwenga.

« Lors de cette opération, d’autres villages environnants ont été attaqués par cette même coalition des groupes armés », poursuit André Byadunia, Coordonnateur Provincial de la Nouvelle Société Civile Congolaise axe Sud du Sud-Kivu.

Joint à ce sujet, l’administrateur du territoire de Mwenga Bundya KIKA parle pour sa part de 12 morts dont quatre civils et 8 assaillants.

« Parmi les civils figurent le chef du village honoraire de Kipupu répondant au nom de Schadrak OMBO », renchérit l’autorité territoriale.

Le comptable au bureau du secteur d’Itombwe Nicolas BALEBANGA ASAKYA a aussi révélé à Gorilla FM le même week-end qu’au moins 14 personnes ont été tuées dans cette incursion des groupes armés sur Kipupu.

A part l’incendie des maisons, ce dernier fait savoir que le centre de santé de Kipupu a été pillé par les assaillants.

« Des dispositions ont été prises par les FARDC pour sécuriser le chef-lieu du secteur d’Itombwe », conclut le porte-parole de l’armée dans la région, le capitaine Dieudonné KASEREKA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer