EnvironnementSociété

PNKB : les FARDC, les Eco gardes et la Monusco se conviennent sur le respect des droits de l’homme lors de la traque du groupe armé Chance (Congowitness)

Le PNKB a reçu le vendredi dernier une forte délégation du secteur des opérations militaires FARDC composée du commandant de ce secteur le Général de brigade Mukalay Ngoy, la Monusco (Affaire Civile et la branche de droit de l’homme de la Monusco)

L’objectif de cette rencontre était d’harmoniser les stratégies de droit de l’homme à appliquer sur terrain lors des affrontements entre l’équipe mixte des Eco gardes-FARDC qui a pour mission de traquer la milice de Chance opérant dans l’axe Cirehe et Kabamba dans le territoire de Kabare.

Selon l’équipe de la Monusco, notamment celui des droits de l’homme, les opérations étaient une réussite puisque ils n’ont pas enregistré aucun cas de violation de droit de l’homme.

Par ailleurs, ils se sont convenus sur la nécessité de mettre en place une commission mixte FARDC,ICCN et la MONUSCO pour sensibiliser les acteurs de la société civile, afin de répertorier de les organisations œuvrant dans la protection des droits des pygmées, et qui seraient à la base de l’intoxication de la destruction du PNKB afin de mener des plaidoyers suivant le cahier des charges du dialogue de Bukavu tenu entre le PNKB et les peuples pygmées à l’Hôtel Panorama stipulant les retraits des autorisations des fonctionnements des ONG qui intoxiquent les peuples pygmées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer