Environnement

Sud-Kivu: La Chefferie de kabare adhère au projet présidentiel : « Jardins scolaires pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 ».

Kabare,jardins,horizon, environnement

A l’instar de confessions religieuses à Kinshasa, la chefferie de Kabare adhère aussi au projet jardin scolaire pour 1 milliard d’arbre à l’horizon 2023 sous l’initiative de l’actuel Ministre de l’Environnement Claude NYAMUGABO.

Plusieurs raisons justifient cette prise de position selon le chef de chefferie de Kabare, Désiré RUGEMANINZI II.

Dans un entretien avec Gorilla FM, le Mwami Kabare fait savoir, notamment, que la restauration du paysage grâce à ce jardin scolaire, la RDC peut bénéficier de plusieurs projets à travers fonds RED plus.

A travers le fonds Red plus, il y a moyens de financer des projets aux bénéfices des pays qui sont capables d’absorber les grandes quantités des gaz à effet de serre et plus particulièrement le gaz carbonique a-t-il fait savoir.

C’est dans ce cadre que Désiré Kabare annonce que sa chefferie et celle de Ngweshe venaient d’être sélectionnées par le fonds mondial de l’environnement pour restaurer les pays dégradé au Sud-Kivu.

Sa Majesté Désiré Kabare, au micro de Gorilla FM.

Le projet jardin scolaire pour 1 milliard d’arbre à l’horizon 2023 sera lancé le 5 décembre prochain.

Ce sera une première dans l’histoire du pays en ce qui concerne le domaine de lutte contre le réchauffement climatique. En prélude de cette grande cérémonie, le ministre de tutelle Claude NYAMUGABO poursuit son plaidoyer auprès des confessions religieuses pour leur adhésion à cette vision. 

Il a déjà reçu l’adhésion de l’église catholique, de l’église orthodoxe et celle du Christ au Congo (ECC).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer