SantéSociété

Taux élevés du paludisme à Bugorhe dans le territoire de kabare

Dans une interview accordée à Gorilla FM le vendredi 12 juin 2020 le médecin chef de zone de santé MITI-MURESA; Docteur serge MUNYAU  CIKURU alerte sur le taux élevé du paludisme dont la moyenne ;par semaine  est de 484 cas soit 3521 cas par mois dans la Zone de Santé Miti-Murhesa dans le territoire de kabare.

Pour Lui, le taux élevé du paludisme est du au non-respect des règles d’hygiènes; ainsi que la négligence de la population sont à la base de la propagation de cette maladie dans cette partie du sud Kivu.

« La population de Bugorhe  devrait opter pour la prévention de cette maladie qu’a sa guérison, en respectant les mesures de préventions notamment l’utilisation de moustiquaire, couper les herbes autour de la maison, éliminer les eaux stagnantes etc. A notre niveau nous faisons tout pour que cette maladie ne se propage d’avantage dans ce milieu à travers la sensibilisation de la population par les relais communautaires, la distribution des moustiquaires  et autres.  Nous ne pouvons pas y arriver sans l’implication de tous. Sur ce nous demandons aux leaders locaux de nous accompagner dans la sensibilisation, ainsi qu’a tout un chacun de s’y mettre afin de combattre cette maladie et l’éradiqué le plus vite possible. »

Rappelons que Bugorhe se situe dans le territoire de Kabare en province du Sud-kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer