Environnement

Tshivanga : Le PNKB et ses partenaires engagés dans la lutte contre l’exploitation illicite de bois dans le Kahuzi-Biega

Une rencontre à Tshivanga le jeudi 21 Mai 2020 pour mettre fin à l’exploitation illicite de bois dans le parc national de Kahuzi-Biega.

 Au cours de cette rencontre qui a réuni le Parc National de Kahuzi-Biega, la coordination provinciale de l’environnement ainsi que les exploitants forestiers, il était question de tenter de trouver des solutions durables  pour lutter contre l’exploitation illicite de bois dans le Parc National de Kahuzi-Biega

Pour le chef du bureau chargé de la conservation de la nature à la coordination provinciale de l’environnement et développement durable, Innocent BAYUBASIRE BIKAYA, le grand souci c’est de travailler en collaboration avec le parc dans le but de dissuader les personnes qui poussent les gens à exploiter le bois dans le PNKB.

« En  2019, nous avons mis en place quelques stratégies pour mettre fin à ce système  notamment la sensibilisation de la population, des exploitants forestiers ainsi que dissuader toutes ces personnes qui entre illégalement dans le parc par le système de contrôle forestier  mais ces activités tournent au ralenties suite à la pandémie du Corona virus l’une des raisons qui nous a poussé à organiser cette rencontre pour trouver quelques mesures afin que leurs action soient plus efficaces dans le contrôle, la  sensibilisation, la recherche de partenaires  pour le soutenir ainsi que féliciter le parc pour les efforts qu’il continue à fournir », a fait savoir BAYUBASIRE.

Les réseaux des associations et entreprise de la filière bois au Sud-Kivu à travers son directeur exécutif Germain MWISHA promet de travailler en collaboration pour la matérialisation de ces stratégies 

« Nous aiderons en la sensibilisation de la population environnante du PNKB en montrant la grande utilité du Parc, à planter les arbres que nous pouvons utiliser dans 3 ou 5 ans également ensemble avec les superviseurs de l’environnement nous allons identifier d’autres forets privés que nous pouvons exploiter et laisser le PNKB’’, Martèle Germain MWISHA.

Cette rencontre a eu lieu dans la salle de réception du Parc National de Kahuzi-Biega à Tshivanga

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer