Société

Uvira-Mwenga-Shabunda : Mouvement de populations suite aux conflits armés (OCHA)

Vague de déplacements de 3 224 ménages vers Mwenga.

Ces déplacements sont consécutifs à une nouvelle vague de violences engendrées par de nouvelles confrontations entre bergers Banyamulenge et miliciens Maï-Maï et des affrontements entre FARDC et Miliciens Ngumino depuis du 30 mai au 08 juin 2020 dans les village de Tuwe-Tuwe et Mulima

Ces affrontements se sont soldés par la mort de 5 bergers Banyamulenge et 1 militaire FARDC; plus d’une dizaine de vaches pillées par des présumés Maï-Maï sur

les axes Makobola – Swima (Groupement Makobola et Babungwe Nord) et Fizi Centre

et Lubondja (Groupement Babungwe Sud) et l’incendie de plusieurs villages.

Les déplacés ont fui vers plusieurs villages du Groupement Basimukinji 1er en

territoire de Mwenga (Kipupu, Kalinga, Gomgwe, Kaboke, Batende, Kiseke,

Tumungu)

En territoire de Shabunda, de nouveaux déplacements de Kalole vers Salamabila dans la province voisine du Maniema ont été rapportés.

2 800 personnes déplacées le 15 juin suite à une attaque d’une milice locale dans

les villages Kalabula, Musonga, Kalonda, Bikenge et Kisangale, Groupement

Ikama-Kasanza, chefferie Wakabango1, zone de santé de Kalole

12 300 personnes déplacées dans cette zone de santé depuis le mois de mai

dernier, (données préliminaires). ACTED a confirmé la présence d’au moins 815 ménages (plus de 4 000 personnes) déplacées en début du mois de juin 2020, suite à une évaluation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer