ActualitéEnvironnement

Un Chef Pygmée condamné à 15 ans pour destruction du Parc de Kahuzi Biega

Un chef pygmée a été condamné mardi le 04 février à 15 ans de prison pour destruction du parc national de Kahuzi-Biega et détention illégale d’arme.

Il s’agit de huit personnes, dont deux femmes qui ont été jugées par le tribunal militaire de garnison de Bukavu, qui a siégé à Miti, à 7 km de la station de Tshivanga PNKB.

A en croire le Juge Toussaint LENDA, Le chef pygmée Jean-Marie Kasula et cinq de ses coaccusés hommes sont condamnés à 15 ans de servitude pénale principale (chacun) pour détention illégale d’armes de guerre et munitions, association de malfaiteurs et destruction du parc de Kahuzi-Biega.

Ils sont aussi sommés de payer chacun 5.000 dollars à l’ICCN pour dommage en détruisant sa faune et sa flore”, a-t-il poursuivi.

Les prévenues dames par contre ont été condamnées chacune a une année de servitude pénale principale avec paiement chacune de 200.000 francs congolais d’amende pour participation à la destruction méchante du parc”.

« Nous ne sommes pas satisfaits du jugement, nous allons interjeter appel », a déclaré à Gorilla FM » Me Serge Bufole, avocat des prévenus.

Le chef pygmée Kasula accusé de déforestation du parc national de Kahuzi-Biega, a été arrêté et présenté vendredi 31 Janvier au public par les autorités politico-administratives et militaires.

Il a été arrêté dans la nuit du vendredi 24 au Samedi 25 janvier au village de Muyange à la lisière avec le Parc dans le territoire de Kabare.

Kasula et sa suite purgent leur peine à la prison centrale de Bukavu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer