Actualité

Sud-Kivu : Ouverture à Bukavu du procès contre le militaire qui a tué 14 personnes à Sange/Uvira

Fardc, procès, tué, 14, sange, Uvira, homicide

Ouverture  à Bukavu en chambre foraine  ce mercredi 23 septembre du procès du militaire des FARDC connu sous le nom de Claude LOKO DENDOGA.

Ce sergent de deuxième classe appartient à la 32ème  brigade des FARDC basée à Sange dans le  territoire d’Uvira.

Âgé de 34 ans et originaire de la province de l’Ituri, ce présumé auteur d’assassinat est poursuivi pour trois chefs d’accusation comme l’a souligné le ministère public.

 « Il s’agit entre autre pour avoir donné la mort à 14 personnes dont un bébé deux ans, et 10 blessés par balles dans la nuit du 31 septembre 2020 à 19 heures, homicide volontaire  et la perte d’arme de guerre »  a indiqué le président du tribunal de garnison militaire de Bukavu le colonel Kabila KANGOY.

S’agissant de savoir ce qui l’avait poussé de tirer sur les victimes, ce dernier évoque un motif d’ivresse.

Selon lui, il était ivre et a appris qu’il y a des gens qui sont venus le prendre.

Pour lui, avec son état, il a voulu se défendre.

Donc il évoque la légitime défense, c’est ainsi qu’il va tirer des balles en ordre dispersé.

Il a reconnu avoir tiré 28 cartouches sur deux chargeurs qu’il avait dont le nombre se levait à 60 cartouches.

Après audition de différentes parties, le tribunal a repoussé l’audience pour ce jeudi 24 septembre.

Notez que ce procès se tient à la place de l’indépendance en dans la ville de Bukavu et les deux parties sont assistées par des avocats.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer