Actualité

Sud-Kivu : Shabunda de plus en plus isolé de la ville de Bukavu

shabunda, route, kilomètres, degradation

L’état de la route Burhale-Shabunda reste déplorable.        

Selon la société civile du Sud-Kivu,  les usagers sont contraints de passer plus ou moins deux semaines de route sur une distance d’environ 140 Kilomètres pour atteindre la ville de Bukavu.

L’état de cette route impacte fort négativement sur le quotidien de la population du territoire de Shabunda.

 A l’en croire notre source, beaucoup de produits manufacturés ne sont plus accessibles à tous, le prix étant revu à la hausse.

« Un savon de 500Fc à Bukavu coûte environ 1500Fc à Shabunda pour des simples raisons que la route est impraticable », confie un acteur de la société civile à Gorilla FM.

« Une bouteille de la bière Primus de la société la Bralima se paye à 7000 francs Congolais, un sachet du sel qui se paye à plus ou moins 500 Fc dans la ville de Bukavu vaut 1500 Fc », ajoute notre source.

Tout en insistant sur les promesses non réalisées du gouverneur du Sud-Kivu, la société civile locale envisage de manifestations suivie de la désobéissance fiscale pour pousser l’Etat congolais à réaliser ses obligations.

Rappelons que la route Burhale Shabunda au Sud-Kivu figure sur la liste des routes ciblées par le projet de 100 jours du Chef de l’Etat, mais reste sans aucune trace et tend à se couper si rien n’est fait dans l’urgence.

Shabunda, pourtant, est parmi les rares territoires miniers de la province où sont exploités les minerais en grande quantité et présente un potentiel agricole non négligeable

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer