Santé

Sud-Kivu : Un taux plus élevé du Paludisme enregistré dans la zone de santé de Kalonge, en début de l’année 2021.

Paludisme, Kalonge

Le taux du paludisme est de plus en plus croissant dans la zone de santé de kalonge en territoire de kalehe, chefferie de buloho, dans la partie basse altitude du parc national de kahuzi biega depuis le début de l’année 2021.

Le médecin chef de zone de kalonge, le docteur David Musa, nous a fait cette confirmation au cours d’un entretien exclusif à Gorilla FM le jeudi 4 février 2021.

Pour le Docteur, la plupart des malades présentent des cas des vomissements, des fortes fièvres, et d’autres présentent une anémie aigüe ; des cas de décès sont déjà enregistrés. Le taux déjà enregistré au teste épidémiologique de cette année est élevé par rapport à l’année 2020.

« Un changement effrayant de la pyramide est constaté dans cette zone ; où l’année 2020 le taux d’infections respiratoires aigüe a été le plus élevé mais en début de cette année 2021 celui du paludisme est le plus élevé et dépasse l’entendement car déjà plus élevé que celui enregistré d’infections respiratoires de l’année 2020. » Renseigne le Docteur David Musa.

Il demande aux habitants d’être vigilant, et en cas des signes de maladie de vite emmener le malade au centre de santé le plus proche, et interdit l’automédication pratiquée par certains habitants et qui serait à la base de plusieurs cas des décès.

Le docteur DAVID MUSA donne plus de détails au micro de Gorilla FM

Le médecin chef de zone de kalonge, le Docteur David Musa

Articles similaires

Un commentaire

  1. Un article très intéressant,que les autorités provinciales pensent surtout comment venir en aide à ce milieu enclavé qui manque même des routes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer