ActualitéEnvironnement

Le Pnkb récupère onze hectares de sa concession dépossédés

Le parc national de Kahuzi-Biega, Pnkb, site du patrimoine mondial, jouit de nouveau de ses 11 hectares. Cette portion de terre était occupée et exploitée depuis 1991 par la plantation Mbayu. De droit, l’espace revient désormais à cette réserve naturelle. Cette résolution intervient après plusieurs procès. Ceux-ci tentaient régulièrement à revendiquer cet espace.Le parquet de grande instance du sud Kivu tranche en faveur du Pnkb. Désormais, cet espaced’une superficie de 11hectaresest reconnu comme un bien public appartenant au parc national de Kahuzi-Bièga, à l’Etat congolais.Selon l’histoire, il existe une convention signée entre le conservateur assistant Mashagiro et la plantation Mbayu.Mashagiro Meshe Honoré fut ancien chef de site du parc.De fait, deux habitations de ladite plantation avaient été occupées par des chercheurs de l’Institut Zaïrois pour la conservation de la nature, IZCN.A l’époque ce fut l’officier de garde à Madaga Mbayu. A ce titre, il avait été constaté que l’usine Mbayu occupait obscurément l’endroit.La plantation Mbayu est reconnue pour sa production du thé au Sud Kivu, en République Démocratique du Congo depuis des lustres.De-Dieu Byaombe prend le taureau par les cornes« Au mois de mai 2022, le gestionnaire du parc et son équipe finissent par poursuivre le dossier », indique le chargé de la démarcation et limite du patrimoine mondial.

Le conservateur Mkyoku Kanganja s’en vente. Appelé Coach parles intimes, Mkyoku confirme que cet espace voisin du site de Tshivanga revient de droit au parc et sera exploité par le site du patrimoine mondial.Mkyoku dévoile qu’il existe par contre d’autres espaces publics appartenant au parc national de Kahuzi Biega. Malheureusement ils restent occupés illégalement par des tierces.« Ils seront récupérés d’ici-là »,avoue-t-il en citant l’exemple de chez Muhimuzi,Bashige et Chaluze situés respectivement vers Kasirusiru, borne 18 et dans le parc vers les bornes 164 et 165 occupés anarchiquement.Plusieurs descentes organisées conjointement par les agents du Pnkb et ceux de l’organisation Mbayu ont été effectuées.Le résultat indique que le dernier verdict du parquet général de grande instance du Sud-Kivu accorde les 11 hectares au Pnkb. Il a été rendu en décembre 2021.Le Parc national de Kahuzi-Biega subit la menace des différents envahisseurs. Pourtant, il est classé sur la liste des sites du patrimoine mondial.Avec l’engagement que cette réserve demeure un site du patrimoine mondial, la radio Gorilla FM en tant qu’outil de communication, de sensibilisation et d’éducation environnementale ne cessera d’appeler les partenaires du Pnkb à plaider en sa faveur afin que les résultats du lobby en faveur du parc puissent aboutir à des bons résultats.

Hobereau Kitumaini

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer